Aujourd’hui, 32 % des agriculteurs sont membres d’au moins un réseau social, un résultat en progression de 9 points par rapport à 2014. « 32 %, cela me semble peu », s’étonne Denis Beauchamp, président de FranceAgriTwittos. Les moins de 50 ans sont plus nombreux sur les réseaux sociaux (45 %), tout comme les agriculteurs ayant 150 ha ou plus de SAU (41 %).

Facebook arrive en tête, avec 28 % des agriculteurs interrogés qui en sont membres. Instagram pointe à la deuxième place (5 %) et Twitter est seulement cinquième, avec 3 %. « Je pensais qu’il y en avait davantage sur Twitter, il y a de plus en plus d’agriculteurs qui nous suivent », commente Denis Beauchamp, très présent sur Twitter avec les FranceAgriTwittos.

« Il y a beaucoup plus de dynamisme »

Et près des deux tiers (63 %) des agriculteurs membres de réseaux sociaux sont actifs au moins une fois par jour, contre 35 % en 2014. « En effet, il y a beaucoup plus de répondant, plus de dynamisme qu’il y a quelques années », constate Denis Beauchamp.

Selon lui, les agriculteurs cherchent à communiquer, parler de leur métier et lui faire gagner en visibilité, mais ils sont aussi présents sur les réseaux sociaux à la recherche d’informations techniques particulières.

Lucie Petit