« Je suis quatre des treize exploitations qui ont souscrit au programme Opt’IFT dans le Beaujolais. Chaque semaine, je fais le suivi des parcelles. Pour le Gaec Segaud, je viens observer les six parcelles que l’on a sélectionnées chaque lundi. Celles-ci sont choisies en fonction de leur sensibilité face aux maladies pour avoir un aperçu global des pressions qui s’exercent sur l’exploitation. Après chaque tournée, j&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
45%

Vous avez parcouru 45% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !