Dès septembre 2020, l’Institut Agro sera opérationnel. Ce nouvel institut national d’enseignement supérieur pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement est né le 1er janvier 2020, à l’initiative des ministères de l’Enseignement supérieur et de l’Agriculture. Il est issu du regroupement des écoles Agrocampus Ouest (Ille-et-Vilaine) et de Montpellier SupAgro (Hérault) qui gardent chacune leur identité. Sa création est officialisée dans un décret du 26 décembre 2019.

Diffuser l’agroécologie

Les deux ministères souhaitent ainsi doter la France d’un établissement leader sur les questions d’agriculture, d’alimentation et d’environnement et complémentaire d’AgroParisTech, et qui apporte son soutien aux filières agricoles et alimentaires dans les transitions en train de s’opérer.

Outre la formation d’ingénieurs et chercheurs pour répondre aux besoins des professionnels, l’Institut Agro va aussi appuyer l’enseignement technique agricole en contribuant par exemple à diffuser l’agroécologie dans les lycées agricoles publics.

Amplifier les partenariats avec les entreprises

« Une plus grande lisibilité de nos écoles sera offerte à l’international, notamment pour les classements internationaux, et également aux professionnels qui, par un guichet d’entrée commun, auront accès à des expertises multiples et des thématiques de territoire très diversifiées », commente Estelle Faure, directrice communication d’Agrocampus Ouest.

Cette initiative vient renforcer les passerelles déjà existantes entre les deux écoles et également avec l’institut de recherche Inrae, afin d’amplifier une mission de formation, de recherche et d’innovation.

Et elle va permettre d’amplifier aussi l’action des fondations, créées en 2009 pour Montpellier SupAgro et en 2014 pour Agrocampus Ouest. Ces fondations ont pour objectif de rassembler divers partenaires dont des entreprises autour de projets répondant aux enjeux agricoles et alimentaires. Des chaires partenariales ont vu le jour, à l’image de celle avec le groupe Agromousquetaires, lancée en juin 2019 à Agrocampus Ouest, autour de la thématique « Mieux produire pour mieux manger, de l’agriculteur au consommateur ». Ces initiatives permettent de produire de nouvelles connaissances et compétences et aussi de favoriser l’insertion professionnelle des étudiants.

Hélène Laurandel