Le bilan à ce jour des nouvelles dispositions législatives de la loi EGalim dans le domaine des relations commerciales agricoles tire triste mine : les dernières négociations dans les box de la grande distribution se soldent, en termes de prix, par un − 0,4 % sur les produits à marque, tout secteur alimentaire confondu. Si on exclut les produits laitiers qui ont bénéficié d’une attitude plus positive des acheteurs...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !