Imprimer Envoyer par mail Commenter

Dossier Chouchoutez-les !

réservé aux abonnés

Cédric FAIMALI

S’installer en agriculture est courageux, au vu des défis à relever dans un contexte d’agribashing et de gestion des risques qui en ferait hésiter plus d’un. Pour nos 13es Rencontres, dix participants ont débattu de l’enjeu de l’accompagnement des jeunes agriculteurs. Coopératives et négoces, qui sont attendus sur ce sujet par les jeunes eux-mêmes, y ont toute légitimité.

Le renouvellement des générations, thématique certes récurrente, est une actualité de plus en plus prégnante en agriculture. Le monde agricole est à la croisée des chemins avec des modèles en mutation et des installations hors cadre familial qui pourraient s’amplifier pour compenser le recul des reprises familiales, sauf si on privilégie fortement l’agrandissement des exploitations. Selon la pyramide des âges...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !
LES 13es RENCONTRES AGRODISTRIBUTION

Face à l’enjeu que présente le public des jeunes agriculteurs, Agrodistribution a consacré ses Rencontres, évènement annuel, à leur accompagnement et leurs attentes. Cette table ronde a réuni le 6 juin dernier, dans nos locaux, dix participants, dont trois jeunes agriculteurs et des organisations partenaires, coopératives (dont Coop de France), chambre d’agriculture, Vivea, Campus Triangle pour la formation Atouts jeunes, et un consultant formateur Motival pour les équipes de TC. Une enquête d’ADquation est venue enrichir les débats (voir ci-contre).

Imprimer Envoyer par mail Commenter