Ce n’est pas une surprise, la récolte française de maïs grain ne s’annonce pas mirobolante. La sécheresse quasi généralisée et les vagues de chaleur ont fortement entamé le potentiel de production, même pour des cultures irriguées dans des bassins sujets à des restrictions d’irrigation. Ainsi, le rendement moyen est estimé en baisse (85,9 q/ha selon Agreste, 89,5 q/ha selon l’AGPM)....
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !