En 2018, pour la troisième année consécutive, les distributeurs ont pu déclarer sur le site internet dédié leurs CEPP (certificats d’économie de produits phytopharmaceutiques). Pas de nécessité d’atteindre l’objectif pour l’instant : la date butoir était prévue pour 2021. Depuis, la loi EGalim du 30 octobre 2018 a mis en place une première obligation dès 2020. Au total, fin...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !