Cela ne fait que quelques années que l'on commence à voir fleurir des stations météo connectées dans les champs. La start-up Weenat a dégainé la première en France avec son pluviomètre connecté en 2014. Deux ans plus tard, Météus (Isagri) et Sencrop lui ont emboîté le pas. « Ces trois acteurs principaux représentent au moins 70 à 80 % du marché agricole en France », estime...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
7%

Vous avez parcouru 7% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !