La France du trading des céréales est un peu comme le village d'Astérix. Avec un maillage d'irréductibles silos portuaires tout autour, bâtis pour valoriser sa production nationale et la protéger des envahisseurs. Quelques acteurs gaulois historiques ont su en effet verrouiller le marché français, former une sorte de ligne Maginot... laquelle n'empêche d'ailleurs pas les incursions des multi-nationales pour y faire leur marché.C'est...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
9%

Vous avez parcouru 9% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !