La séparation du conseil et de la vente pour les produits phytos aura bien lieu. L'Assemblée nationale l'a confirmée le mois dernier. Cela étant dit, le bout du tunnel législatif n'est pas encore tout à fait atteint, car ce qui n'a pas été clarifié dans l'article 15 de la loi issue des EGalim fera l'objet de négociations dans le cadre de la rédaction d'une ordonnance. Elle devra, au maximum six mois après la promulgation...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !