«Initier une logique collective de projet, fédérer une chaîne entrepreneuriale à l'exportation, sur l'acquis d'un savoir-faire réel et souvent envié, permettrait de relancer une dynamique positive », conclut la dernière note du think tank Agridées, intitulée « Filière céréalière française : construire une stratégie d'exportation ». Car comme le souligne Yves Le Morvan, responsable...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !