Imprimer Envoyer par mail Commenter

De plus en plus friands des applis consommateurs

réservé aux abonnés

-->
La multiplication des applis peut générer des infos complémentaires ou contradictoires. © Cédric FAIMALI

Les applis consommateurs feront-elles la pluie et le beau temps ? Ou le consommateur s’en lassera-t-il ? Quoi qu’il en soit, ce mouvement est à suivre de près.

Une qualité des produits jugée excellente pour la santé à 40 %, bonne à 30 %, médiocre à 30 %, avec l’appli consommateurs Yuka. 100 % conforme aux critères Planète, 50 % aux critères Santé et 100 % aux critères Société avec myLabel. Et aucune substance controversée pour « Y’a quoi dedans ? » de Système U. Voilà...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
10%

Vous avez parcouru 10% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !
La cerise sur le gâteau

« Je suis ravi qu’il y ait une multiplication d’acteurs comme Yuka ou, sur un autre plan, C’est qui le patron ? Cette dynamique démontre le besoin d’information du consommateur », s’exclame Maximilien Rouer, directeur du développement de l’association Ferme France, qui travaille à élaborer une note sociétale à apposer sur les produits alimentaires. La création d’une appli, pour fin 2019, sera « la cerise sur le gâteau ». Priorité est donnée à coconstruire la base de données pour élaborer la note sociétale. « L’appli permettra de pondérer les enjeux essentiels pour le consommateur qui souhaite personnaliser sa note sociétale. »

Imprimer Envoyer par mail Commenter