Pour les coopératives, financer le développement de leurs activités est plus que jamais le nerf de la guerre. « Elles peinent à obtenir du financement extérieur car elles n'ont pas vocation à faire du bénéfice au sens d'une entreprise commerciale », décrypte Marine Nossereau, directrice des affaires juridiques et fiscales chez Coop de France. Dans les grands groupes coopératifs qui ont développé des holdings...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !