Sur l'île méditerranéenne de la Sardaigne, les productions agricoles traditionnelles sont limitées et peu intensives : lait ovin, blé dur, vigne, orange, maraîchage. Au milieu du XXe siècle, sont arrivés du nord de l'Italie des paysans pour s'installer sur 7 000 ha de terres incultes et marécageuses qui leur étaient attribuées. Dans le canton d'Arborea, ils ont asséché le marais et se sont serré les coudes...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
10%

Vous avez parcouru 10% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !