Imprimer Envoyer par mail Commenter

Dossier Proposer un service dédié

réservé aux abonnés

-->
Géré par Pierre-Alban Jacquet, l’accompagnement Sol & Vie alterne les rencontres sur le terrain et en salle tout au long de l’année. © C. Urvoy

La coopérative Cérèsia a lancé Sol & Vie, un service pour accompagner les adhérents souhaitant changer leurs pratiques de travail du sol ou leur système de culture.

«Nous avions de plus en plus de questions sur l’évolution des systèmes de cultures, raconte Pierre-Alban Jacquet, en charge du nouveau service Sol & Vie chez Cérèsia (ex-Acolyance-Cerena). L’agriculture de conservation en fait partie. Donc, il fallait proposer aux agriculteurs un accompagnement au changement. » Lancé fin 2017, Sol & Vie couvre quatre dimensions : l’agronomique, l’économique, l’organisation...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !
Les motivations

En 2017-2018, 150 agriculteurs environ ont participé à au moins une rencontre. « Au départ, c’était surtout des leaders sur le plan technique, note Pierre-Alban Jacquet. Ensuite, des agriculteurs plus attentistes s’y sont intéressés pour savoir ce qu’il faut faire pour changer les choses. » Les principales motivations sont la protection de la structure du sol, la réduction du salissement des parcelles, du temps de travail et du gasoil utilisé.

Imprimer Envoyer par mail Commenter