Désialis, la société de luzerne déshydratée, a annoncé son retour partiel sur le marché en ce début septembre. La sécheresse à l’amorce de l’été l’avait contrainte à annoncer son retrait du marché le 11 juillet dernier.

« La première quinzaine d’août a été encourageante, avec des précipitations que l’on n’avait pas eues en 2018, explique Pierre Begoc, DGA de Désialis. Mais les dernières semaines ont de nouveau été sèches. » En attendant d’avoir une vision plus fine de la ressource disponible en octobre, la 4e et dernière coupe de luzerne devant débuter dans les prochains jours, Désialis fait son retour sur le marché, mais de façon contrôlée.

« Nous envoyons un signal positif à nos clients »

« À ce jour, nous ne pouvons pas proposer tout notre catalogue, d’où un retour partiel sur le marché », souligne-t-il. Désialis propose pour le moment ses références majeures comme les gammes de pellets et balles de luzerne et les pellets de maïs.

Désialis a choisi de fixer les prix à des niveaux proches de ceux en vigueur lors de son retrait du marché à la mi-juillet. « Nous envoyons un signal positif à nos clients, nous allons aller jusqu’au bout de la campagne avec eux, nous sommes conscients des difficultés engendrées par ces deux années de sécheresse consécutives », conclut Pierre Begoc.

Lucie Petit