«Les utilisations d'herbicides non sélectifs en interculture ont fortement baissé, en passant de plus de 2,8 Mha traités pendant l'été 2017, à moins de 1,7 Mha en 2018 », annonce Ronan Vanot, de Nufarm. Cette chute de 42 % s'explique par les conditions sèches de l'été. Cependant, FMC signale que l'année fiscale 2018 a été marquée par une hausse des ventes. « Ce n'est pas vraiment lié...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
26%

Vous avez parcouru 26% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !