Les engrais protégés et/ou stabilisés, qu'ils aient un rôle d'inhibiteur d'uréase, de retardateur de nitrification ou de libération contrôlée, constituent un marché en nette croissance. En dehors des effets bénéfiques contre la volatilisation ou le lessivage, ces produits ont permis aux distributeurs de retrouver de la marge dans un secteur sinistré. Selon Solvay, un des fournisseurs de l'additif NBPT, les inhibiteurs...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !