C'est « le début d'une guerre contre les pesticides ». Cette phrase assassine de Nicolas Hulot, alors ministre de la Transition écologique, au lendemain du premier round du fameux procès Roundup en Californie, résume parfaitement l'année qui vient de s'écouler. Les produits phytosanitaires sont en effet au coeur d'une tempête sociétale, médiatique et législative. Pas un jour ne se passe sans que l'un d'eux, au premier...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
6%

Vous avez parcouru 6% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !