Corteva Agriscience a présenté son nouvel insecticide vigne d’origine naturelle et utilisable en agriculture biologique, Fycilia, lors d’une visioconférence de presse le 18 juin. La solution, à base de spinosad (24 g/l) est homologuée pour des utilisations contre les tordeuses de la grappe (cochylis, eudémis, eulia), les drosophiles (drosophila melanogaster et drosophila suzukii) et les chenilles phytophages (cryptoblabes et pyrale).

Le spinosad est une molécule naturelle produite par la bactérie Saccharopolyspora spinosa lors de la fermentation de vitamines, sucre, farine, eau et huile.

Pour toutes les viticultures

À appliquer entre les stades BBCH 12-58 et 71-85 et à une dose de 2 l/ha, Fycilia présente un triple mode d’action sur les ravageurs : ovo-larvicide, larvicide et adulticide. Elle est compatible lutte biologique intégrée, telle que la confusion sexuelle. Enfin, c’est un produit translaminaire et résistant au lessivage.

« C’est un concentré des forces des solutions naturelles et de celles des solutions conventionnelles, explique Stéphanie Fournol, chef marché insecticides. Fycilia apporte une réponse aux problématiques ravageurs de tous les viticulteurs et de toutes les viticultures. C’est le standard de demain en viticulture. »

Lucie Petit