« Dans un contexte de pénurie de gel hydroalcoolique en France, nous avons décidé d’engager cinq de nos usines dans la production de ce gel, indique le 18 mars dans un communiqué le groupe coopératif Tereos. Cette décision sera mise en œuvre dès aujourd’hui sur les cinq sites situés dans le Nord, le Grand Est et le Centre. »

Il s’agit des usines d’Artenay dans le Loiret, Origny-Sainte-Benoite dans l’Aisne, Lillers dans le Pas-de-Calais, Morains dans la Marne, et Nesle dans la Somme. « Elles disposent du savoir-faire nécessaire à la fabrication d’alcool pharmaceutique et de capacités de production importantes », indique le fabricant de sucre et d’alcool.

Gratuitement à la disposition des hôpitaux

« Cette production a déjà démarré sur un premier site, et sera mise gratuitement à la disposition des agences régionales de santé et des hôpitaux des régions proches, qui connaissent des situations très critiques, précise Alexis Duval, président du directoire. Tereos apportera ainsi sa contribution à la solidarité nationale. »

La coopérative sucrière Cristal Union prend la même décision, apprend-on sur Twitter, annonçant un « arrêt temporaire d’une unité de production de bioéthanol au profit de la production d’alcool éthylique ».

Blandine Cailliez