De nombreuses entreprises coopératives se montrent solidaires avec les soignants dans le cadre de la lutte contre le coronavirus en leur fournissant des équipements de protection individuelle. Certaines d’entre elles ont témoigné de leur soutien et de leur engagement sur Twitter. Parmi les initiatives repérées sur le réseau social, citons celle de Noriap, qui a offert 2 000 masques au CHU d’Amiens, ou de Terres Bocage Gâtinais, qui a fait don de 300 masques FFP2 de la coopérative aux hôpitaux de Seine-et-Marne. Toujours dans ce département, Valfrance a donné 50 combinaisons à des ambulanciers et infirmières du canton de Lizy-Sur-Ourcq. Des actions similaires ont été menées chez Cérèsia ou encore Limagrain.

Tereos et Cristal Union très impliqués

Les sucriers sont également totalement impliqués dans la lutte contre le virus, d’abord dans la fourniture d’alcool éthylique pour la fabrication de gel hydroalcoolique, mais également dans le don d’équipements de protection individuelle.

Cristal Union a annoncé mettre 4 000 masques chirurgicaux à disposition de l’hôpital de Châlons-en-Champagne (Marne), qui les a redispatchés sur les autres hôpitaux de la région, et le site Tereos de Marckolsheim offre 3 000 combinaisons de protection au groupe hospitalier Sélestat-Obernai (Bas-Rhin).

Le président de La Coopération agricole, Dominique Chargé, a, dans un tweet, tenu à remercier ces coopératives et d’autres, telles EMC2 ou la Cac, pour leur engagement envers les soignants.

Enfin, dans un autre registre, Savéol a offert 2 tonnes de fraises aux hôpitaux de Brest et des environs. « Nous tenions à manifester notre soutien aux personnels soignants et à leur apporter un peu de la nouvelle saison jusque dans les hôpitaux », explique Pierre-Yves Jestin, président de Savéol. Une iniative que la coopérative bretonne a signalé, pour le coup, sur Facebook.

Renaud Fourreaux